• Facebook Flickr Twitter YouTube
  • OperAcademy

    Créateur de spectacles lyriques

    Le Secret de Suzanne (1909), opéra en italien de Wolf-Ferrari sur un livret d’Enrico Golisciani, annonce sur un ton enjoué l’émancipation de la femme, dont un des signes extérieurs sera entre autres son droit à fumer.

    secret-de-suzanne

    L’action se passe dans le Piémont au début du XXème siècle. Le comte Gil n’est marié que depuis un mois et déjà la jalousie le tourmente. Convaincu d’avoir vu son épouse Suzanne dehors malgré son interdiction de sortir, ses soupçons sont renforcés par une odeur de tabac qui flotte dans l’appartement, « si l’œil est trompé, le nez lui ne l’est point ». Or ni lui ni Sante son serviteur ne fument.

    Sa femme Suzanne aurait-elle donc un amant ? Le soupçon se confirme lorsque les époux échangent un baiser. Elle sent la cigarette…

    Mêlant dialogues parlés, récitatifs et ariosos, cet opéra brillant annonce sur un ton enjoué l’émancipation de la femme, dont un des signes extérieurs sera entre autres son droit à fumer.

    Laissez un commentaire