• Facebook Flickr Twitter YouTube
  • OperAcademy

    Créateur de spectacles lyriques

    droppedImage
    Yoshiko Moriai

    Pianiste, chef de chant

    Clemence
    Clémence Quilliard

    Costumes, décors

    droppedImage
    Eric Desprez

    Fondateur et régisseur d’Opéracademy

     

    L’orchestre

    romain-dumas

    Romain Dumas, chef d’orchestre

     

     

    Né en 1985, Romain Dumas commence ses études au conservatoire de sa ville natale, Nouméa (Nouvelle-Calédonie). Il passe ensuite une année au Victorian College of the Arts de Melbourne (Australie) avant d’obtenir ses 1er prix de violon, musique de chambre, formation musicale, harmonie et contrepoint dans les Conservatoires à Rayonnement Régional de Marseille et Lyon. Il se voit décerner pour ses études le Prix d’Encouragement Artistique de la Nouvelle-Calédonie.

    En 2012, il termine un cursus d’écriture (harmonie, contrepoint, polyphonie de la renaissance et orchestration) et de direction d’orchestre au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris.

    Initié à la direction de chœur par Jean-François Sénart, dont il devient l’assistant au Conservatoire d’Aix-en-Provence, Romain étudie la direction d’orchestre dans les classes d’Adrian McDonnell, Pierre Cao, Nicolas Brochot et Philippe Ferro. Par ailleurs, il prend part aux classes de maître données par Konrad von Abel.

    Résident à Paris, il a été directeur musical de l’Orchestre Paris-Descartes, chef assistant de l’Orchestre de la Cité Internationale ainsi que de l’orchestre Philharmonique du COGE

    Depuis 2009, Romain est chef associé des Orchestres de Jeunes Alfred Loewenguth.

    Depuis 2011, il est directeur musical de l’orchestre Opéracademy, et a dirigé des productions deLa Fille du Tambour MajorLes Mousquetaires au couventLa Belle-Hélène Barbe Bleue d’Offenbach ou la Traviata de Verdi dans sa version française.

    Fondateur de l’ensemble à géométrie variable Les Bagatelles, il les dirige en 2011 dans  Pierre et le Loup de Prokofiev avec Macha Meryl et François Castang, et en 2012 l’Histoire du Soldat de Stravinski avec Bertrand Renard au festival Paroles et musiques à Reigny ou encore dans un concert autour du Stabat Mater de Pergolese en 2013. Les Bagatelles seront en résidence au « 104″ dans le cadre d’un spectacle autour des Folk Songs de Berio conjointement avec la compagnie les Cigalons.

    En Août 2012, il dirige avec grand succès l’Orchestre Philharmonique de Nouvelle-Calédonie dans un programme Grieg et Prokofiev.

    Pendant la saison 2012-2013, il a dirigé, entre autres, Méditerranée à Chelles, l’ouverture deGuillaume Tell avec la Philharmonie du Coge, le Stabat Mater de Pergolese et le Gloria de Vivaldi à Paris,La Walkyrie de Wagner à Vendôme, ou la création de Gespräch im Gebirg de Marcel Goldmann au Centre Tchèque à Paris.

    En Novembre 2013 il reçoit le premier prix de composition de l’orchestre Symphonique du Loiret, et le même mois, le deuxième prix de composition au concours Bellan à Paris.

    En 2014, il dirige La Grande Duchesse de Gerolstein à l’espace Cardin, les Contes d’Hofmann à l’Auditorium Saint-Germain, Pierre et le loup, Casse-noisetteDidon et Enée de Purcell en version de concert à Paris. Il dirige également l’orchestre de Chambre de Nouméa dans un programme Bach/Vivaldi/Tchaikovski. Il assiste également Debora Waldman pour Don Giovanni dans le cadre de la production d’Opéra en Plein Air. Il reprendra cette oeuvre à Paris en Novembre à la tête de l’orchestre symphonique et lyrique de Paris.

     

    orchestre_Romain-Dumas